Ak kale

Turquie | Royaume d'Arménie en Cilicie

Visites : 2007, 2009, 2010, 2011, 2013


Toponymes connus

  • Ak kale Turc Contemp.

Description

Français

Histoire

La forteresse de Ak kale est implantée sur un éperon rocheux qui domine directement l’une des routes de montagne qui traverse le Taurus et permet, depuis la plaine cilicienne, de gagner soit la région de Marash, soit celle de Göksun. Elle domine un embranchement qui permet, justement, de choisir l’une ou l’autre de ces deux directions.

Cet embranchement était possiblement marqué par la petite tour de Haçtirin, située juste au sud, avec laquelle elle est en inter-visibilité directe.

Malheureusement, aucun détail historique propre à ce site fortifié n’est connu.

Description

Par sa structure à enceinte circulaire simple, la forteresse appartient à la riche famille des fortins de montagne que dressèrent les byzantins puis les arméniens dans le Taurus.

Sa particularité, qui renforce probablement son importance, tient au fait que sa cour intérieure est en fait naturellement divisée en deux cours par un escarpement rocheux. On pénètre dans la cour basse par une porte très bien conservée ouvrant sur le front ouest. Elle était jadis battue par une bretèche sur 3 consoles encore visibles dans les 80, mais arrachées depuis.

La cour haute possède une autre porte ouvrant sur le front est. Dans cette cour subsistent les vestiges délabrés d’une petite chapelle castrale.

La type de maçonnerie, le mode de tracé des courtines ainsi que la typologie de la chapelle suggèrent fortement que les vestiges encore visibles aujourd’hui soient d’origine arménienne.