Moinetre, le

Liban | Comté de Tripoli


Toponymes connus

  • Moinetre, le
  • Muneitra - منيطرا Arabic

Description

Français

Histoire

Commandant un col assurant la communication entre la Beqa et les ports de la côte, ce petit fort occupait une position stratégique pour la défense de l’espace méridional du comté de Tripoli. Abandonné aux Francs par l’atabeg de Damas Tughtekin en 1109 en même temps que Gibelacar, le Moinetre ( Muneïtra en arabe, «  le petit belvédère » ) est pris par surprise par Nur al-Din vers 1165-1166, lequel massacra sa garnison. Il semble néanmoins que les Francs le réoccupèrent peu après puisqu’en 1176, Raymond III, « ce Satan entre les Francs », partit de Giblet ravager la Beqa en traversant le Mont Liban à hauteur du Moinetre. Il ne reste aujourd’hui que très peu de vestiges de ce fort.