Kiz Kalesi

Turquie | Royaume Arménien de Cilicie

Visites : 2004, 2009, 2012


Toponymes connus

  • Kiz Kalesi - Kız Kalesi Turc Contemp.
  • Kizlar Kalesi - Kızlar Kalesi Turc Contemp.

Description

Français

Histoire

Gardienne de l’une des routes reliant Adana aux Pyles Ciliciae – les portes de la Cilicie – la tour-double de Kiz Kalesi fait partie de la famille de ces sites sans histoire.

Ce formidable point d’observation présente cependant une originalité certaine au niveau architectural, en ce qu’il se compose de deux tours « géminées ». Ces dernières, quasiment identiques dans leurs proportions, semblent en effet littéralement fusionnées, leur jointure consistant en un parfait raccord de maçonnerie. L’analyse du bâti suggère que l’une des tours serait issue d’une campagne de construction antérieure à l’autre, bien que les deux édifices portent le sceau des mêmes bâtisseurs. Le vocabulaire architecturale employé atteste sans trop d’erreur possible qu’il s’agit là de l’oeuvre de bâtisseurs arméniens.

Les mœllons à bossage grossier sont finement joints et le socle rocheux sur lequel repose l’ouvrage a bénéficié d’un travail tout particulier permettant de recueillir l’eau de pluie canalisée dans l’épaisseur des murs.

La tour est associée à une enceinte dont il reste aujourd’hui de nombreux segments assez ruinés. Les matériaux employés sont de qualité moindre par rapport à ceux employés pour la tour.

Contrairement à l’ensemble cohérent formé par les petites tours rencontrées sur le littoral libano-palestinien qui avaient en charge la défense de mouillages ou d’embouchure de rivière, la tour de Kiz appartient très vraisemblablement à un ensemble d’ouvrages ayant eut pour but la défense de proximité des voies de communications.